quelque part sur le site

16 octobre : Associations, prenez la parole

consultation n'est pas colloque

Le 16 octobre, chaque participant à la Consultation
organisée dans les Grands Salons de la Préfecture de Région, aura la parole.

Vous êtes déjà inscrit, vous n’êtes pas disponible, envoyer un membre de votre association.
Inscrivez-vous sur: http://bit.ly/consult-europe

Dans quelques mois, nous serons appelés à renouveler le Parlement européen. Ce ne sera pas un renouvellement comme les précédents. On ne le sait pas assez, mais les choses ont changé. Le Parlement européen est aujourd’hui co-décisionnaire sur les grands enjeux européens. Les propositions de la Commission européenne, des Chefs d’État et de Gouvernement doivent avoir l’accord du Parlement pour être validées. Sur de nombreux domaines, celui-ci a un pouvoir d’initiative. Des résultats de prochaines élections dépend donc l’avenir de l’Union.

Beaucoup de citoyens européens reprochent à l’Europe sa dimension technocratique, son manque de transparence, son fonctionnement peu démocratique. Pour autant, la plupart restent attachés à cette construction.

C’est le moment de s’exprimer et de faire bouger les lignes. Il reste quelques mois pour faire entendre notre voix, pour formuler des propositions en direction des futurs parlementaires… Ne ratons pas cette occasion.

Le 16 Octobre, le dispositif mis en place permettra à chacun de faire entendre sa voix et surtout d’être écouté. Trois thèmes seront abordés lors de cette rencontre: l’Europe qui va bien, l’Europe qui va mal, l’Europe que nous voulons.

Autour de tables rassemblant une dizaines de personnes, chaque participant prendra la parole. Un secrétariat assumera la mémoire des échanges. Le résultat des travaux sera transmis au Secrétariat Général des consultations citoyennes. A partir du 31 octobre, des chercheurs exploiteront toutes les contributions, en feront une synthèse dont les résultats alimenteront les travaux des Chefs d’État et de Gouvernement sur le devenir de l’Europe, le 11décembre prochain.

« S’abstenir n’est pas de mise » aurait peut-être chanté Jacques Brel.

Inscrivez-vous sur: http://bit.ly/consult-europe
vous êtes déjà inscrit, vous n’êtes pas disponible, envoyer un membre de votre association.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*