2010-2016:l’engagement bénévole

de nouveaux bénévoles

16-11-23-elbeuf-imageTous les trois ans France bénévolat conduit une enquête sur la situation du bénévolat en France, la reconduction à l’identique des questions donne à voir l’évolution de la situation.
De la dernière enquête publiée en mars 2016, on peut retenir les éléments suivants:
Si le nombre de bénévoles continue à augmenter +11.% ces six dernières années, l’évolution varie selon les tranches d’âge. Les jeunes s’engagent davantage, tandis que les 65 ans et plus sont moins mobilisés. France bénévolat y voit l’arrivée dans cette tranche d’âge de personnes ayant eu des parcours professionnels plus diversifiés que leurs prédécesseurs. Certains doivent continuer à travailler, d’autres ont encore des enfants à charge…
Evolution que l’on retrouve peut être dans le mode d’engagement. Le bénévolat est plus ponctuel, plus irrégulier. Il est à l’image des autres temps de vie dont il est d’une certaine manière la résultante..
Par ailleurs l’examen de la composition des ménages souligne que l’engagement est plus fort lorsqu’il y des personnes à charge dans les ménages. les personnes seules, les couples semblent moins engagés..
Si le principal frein à l’engagement est le manque de temps. il faut prendre cette réponse avec prudence; le manque de temps invoqué renvoie à la priorité que l’on donne à une sollicitation par rapport à une autre. Quand c’est important, on trouve le temps. L’engagement des familles plus fort que celui des couples ou des célibataires en atteste.Il faut certes, avoir du temps pour s’engager mais peut-être aussi, avoir besoin des autres…
Les secteurs qui profitent le plus de l’évolution positive, sont les secteurs traditionnellement bénévoles: le sport, la jeunesse, le socioculturel.
En savoir plus: http://bit.ly/ATN-france-benve-01

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*