quelque part sur le site

L’Agenda 2030, notre feuille de route commune.

C’est le nouvel agenda  arrêté par tous les 193 États membres de l’ONU. Ils ont négocié 17 Objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles. Tous se sont accordés pour les adopter et tous se sont engagés à tout mettre en œuvre pour les atteindre.

l’Agenda 2030 est universel :

il dessine une feuille de route détaillée et couvrant pratiquement toutes les questions de société. Aucun pays n’atteint l’ensemble des cibles. Même si les chemins à parcourir diffèrent, tous les pays sont donc en voie de développement durable.

L’Agenda 2030 mobilise tous les acteurs :

Il n’est pas que l’affaire ou la responsabilité des gouvernements : de même que les acteurs dits « de la société civile » ont participé à son élaboration, de même ils ont leur rôle à jouer dans sa mise en œuvre : les entreprises, les syndicats, les associations, les ONG, les autorités ou gouvernements locaux, etc.

L’Agenda 2030 est transversal :

L’ambition globale de l’Agenda 2030 se traduit aussi par sa transversalité et par la reconnaissance des liens entre les différentes dimensions du développement. Chaque objectif fait ainsi référence aux autres objectifs à travers l’intitulé de ses cibles.
Il est en quelque sorte l’agenda des agendas. Il intègre tout particulièrement dans ses objectifs l’ambition des accords de Paris pour le Climat. La lutte contre le réchauffement climatique passe par une mobilisation d’ensemble  pour le développement durable de la planète.
Par exemple, on retrouve les enjeux environnementaux dans des cibles relatives à la lutte contre la pauvreté, l’agriculture, la santé, l’éducation ou la croissance. À l’inverse, les objectifs  environnementaux mettent l’accent sur les questions d’accessibilité notamment aux personnes les plus vulnérables.

Agenda 2030 et Accord de Rouen même  combat !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*