Allemagne-France: Intox-désintox

les convergences en marche

 

Lorsqu’on évoque les rythmes éducatifs en Allemagne, on souligne généralement que le faible emploi féminin est le corollaire des après-midi libérés. Une récente enquête d’Alternatives Économiques nous invite pour le moins à pondérer cette image. Près de 75% des femmes allemandes sont actives aujourd’hui soit 5 points de plus que les françaises. Ramenés en équivalent temps plein, les chiffres se rejoignent aux alentours de 52%. Les emplois à temps partiels des femmes sont plus nombreux outre Rhin. Pour autant, même si à l’est comme à l’ouest, les préjugés ont la vie dure, il est loin le temps où en Allemagne, les hommes étaient à l’usine et les femmes à la maison.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*