quelque part sur le site

Cop 21, Associations-et-Territoires répond présent

changement climatique, l'affaire de tous

En créant Associations-et-Territoires, il y a deux ans maintenant, nous voulions développer un espace de recherche & développement pour accompagner les associations dans un monde en mutation.
Le changement climatique et ses répercussions sur nos modes de vie, participe de ces transformations. Réussir à réduire en quelques années de 70% les dépenses d’énergie suppose de profondes évolutions de nos pratiques individuelles et collectives. Les économies à la marge ne suffiront plus, il s’agit repenser de fond en comble nos modes de vie. Les associations n’échapperont pas à cette évolution. Et le meilleur moyen d’y faire face est d’anticiper ces nécessaires changements.
C’est donc tout naturellement qu’Associations et Territoires s’inscrit dans la démarche de la Métropole rouennaise sur la mise en œuvre des engagements de la COP 21.

Il existe environ 10 000 associations actives sur la Métropole. C’est autant de sièges sociaux, de locaux, de modes de fonctionnement, d’organisations administratives, de frais de fonctionnement, de dépenses énergétiques… Les associations vont devoir interroger leur mode de fonctionnement, définir de nouvelles procédures.
Il nous faudra aussi nous tourner vers les autres associations, travailler sur des rapprochements, des mutualisations, voire des fusions, sources d’économie, d’efficacité et peut-être de bien être.
Au-delà même, les associations devront penser différemment leurs rapports aux autres acteurs collectifs, confrontés aux mêmes problématiques, les entreprises et les collectivités. Des synergies pourront ici aussi être envisagées. Une nouvelle ère. émerge.

La convention signée avec la Métropole comprend trois volets:
– valoriser sur nos outils numériques en direction des associations, des enjeux et des initiatives liées à la COP 21
– animer un séminaire itinérant pour aller à la rencontre des associations du territoire et partager avec elles, enjeux, préoccupations, perspectives et outils.
– développer une boite à outils pour accompagner les associations

Cet accord est consolidé par une participation de l’Etat dans le cadre du Fonds de Développement de la Vie Associative (FDVA).
La démarche est animée par un collectif dans lequel on retrouve: le réseau Cardère, la MJC de la Région d’Elbeuf, l’association Terres Vivantes et bien sûr Associations-et-Territoires. Nous nous appuierons également sur les services de l’Atelier 21 mis en place par la Métropole et le réseau WWF qui accompagne la COP 21 sur l’agglomération.

Vous souhaitez en savoir plus, rejoindre ce collectif, contactez-nous:
contact@associations-et-territoires.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*