quelque part sur le site

Entreprises, Associations, Normandie, même défi?

défi ou déficit?

L’INSEE vient de publier les chiffres 2017 de la création d’entreprises. Le nombre n’a jamais été aussi élevé depuis 2010, +7% en un an.  La Normandie avec une progression de seulement +3.7%,  se situe en bas de tableau avec les Régions Bourgogne Franche-Comté, Centre-Val de Loire et Bretagne. Plus inquiétant, ce chiffre régresse d’un point par rapport à 2016.

Ce classement rappelle celui que nous avions publié, il y a quelques mois maintenant, à propos de l’engagement associatif. 

  • Ainsi de la situation des bénévoles : la Normandie et la Région Centre sont les Région où l’engage-ment bénévole était le moins important avec seulement 34% de personnes engagées pour 45% en Alsace.
  • Même chose sur le plan des financements. La Normandie se retrouve en dernière position pour le montant moyen des dons par ménage imposable ; du côté des entreprises, la situation n’est pas meilleure, puisque la Normandie avec la Bourgogne et le Centre sont les Régions comptant le moins de fonds de dotation.

S’il convient de ne pas confondre corrélation et causalité, comment ne pas observer cependant la convergence des données ? Créer une entreprise suppose un esprit d’entreprise, une prise de risques, un engagement… Autant de valeurs qu’on retrouve dans les associations en général et les associations de jeunesse et d’éducation populaire en particulier. Les grandes écoles ne s’y trompent pas lorsqu’elles inscrivent l’engagement associatif dans les parcours de formation. L’engagement associatif rime avec défi, prise de responsabilité, goût des autres…

Mais au-delà, un tissu associatif de qualité crée un climat propice à l’activité. C’est un facteur d’attractivité des salariés comme des entreprises. À cet égard, l’exemple de l’implantation de Toyota à Valenciennes est souvent mis en avant.

Les propositions  formulées ces dernières semaines dans le cadre de notre contribution au plan de développement annoncé par le Premier Ministre, s’inscrivent dans cette perspective. Accompagner les mutations associatives, c’est investir pour le développement des territoires et notamment de leur économie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*