quelque part sur le site

Embellie sur les comptes publics

Mais pas nécessairement pour les associations !

L’INSEE vient de publier  une note  rendant compte de la situation financière des administrations publiques (INSEE Première N°1698). En 2017, le déficit public s’établit à 59,5 milliards d’euros, soit 2,6 % du produit intérieur brut (PIB). Dans un contexte conjoncturel favorable, les recettes s’accroissent de 4,0 %, rythme inédit depuis 2011. Les dépenses accélèrent aussi, mais de façon moins marquée (2,5 %). Le déficit de l’État se réduit. Le solde des administrations de sécurité sociale devient excédentaire pour la première fois depuis 2008.  Seul le solde des administrations publiques locales se dégrade tout en restant positif. La situation  budgétaire de la France  s’améliore donc, mais reste déficitaire. Le poids de la dette publique dans le PIB s’accroît de 0,2 point et atteint 96,8 %. La France reste l’un des pays de la Zone Euro les plus endettés et le pays où la part de la dépense publique reste la plus forte. (accéder au tableau).

La pression donc sur les dépenses publiques et notamment sur le financement des associations  ne devrait  donc pas se relacher  dans les mois à venir malgré cette relative embellie budgétaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*