quelque part sur le site

Enseignement Supérieur et Numérique, connectez-vous

L’Institut Montaigne publie un rapport formulant 10 propositions pour renforcer le lien entre l’enseignement supérieur et les potentialités du numérique.
Dans un premier temps, le rapport rappelle, au-delà des mots, l’ampleur de la révolution numérique qui pénètre et bouscule toutes les institutions, toutes les dynamiques sociales, permet de nouvelles rencontres, de nouvelles manières de percevoir le monde, de construire les enjeux et développer les compétences.
Le rapport pointe ensuite le peu d’ouverture de l’enseignement supérieur au numérique tant du point de vue des méthodes d’apprentissage que des contenus enseignés.

L’Institut Montaigne formule 10 propositions pour connecter davantage les formations de l’enseignement supérieur aux besoins de la société,  pour enseigner davantage le numérique aux étudiants, pour développer les compétences nouvelles dont la société a besoin.

Propositions intéressantes, qui font la part belle aux entreprises, mais laissent de côté les deux autres acteurs des territoires que sont les collectivités et les associations. Comme si ces deux acteurs n’avaient ni besoin de s’ouvrir aux richesses numériques, ni rien à apporter à l’enseignement supérieur. Les travaux conduits par cet autre « think tank » qu’est le Rameau pourraient venir enrichir les réflexions de l’Institut Montaigne.

Télécharger: le résumé du Rapport
Télécharger le Rapport

Rappel :
L’Institut Montaigne est un laboratoire d’idées – think tank – créé fin 2000 par Claude Bébéar et dirigé par Laurent Bigorgne. Il est dépourvu de toute attache partisane et ses financements, exclusivement privés, sont très diversifiés, aucune contribution n’excédant 2 % de son budget annuel. En toute indépendance, il réunit des chefs d’entreprise, des hauts fonctionnaires, des universitaires et des représentants de la société civile issus des horizons et des expériences les plus variés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*