quelque part sur le site

Europe, les associations s’engagent.

l'heure est à l'engagement

Le 16 octobre dernier dans les Grands Salons de la Préfecture de Région, près de 120 dirigeants associatifs de Normandie ont traité de l’avenir de l’Union Européenne.

Les associations aspirent à une Europe politique, forte d’un grand dessein, héritière de notre Histoire commune, porteuse de ces valeurs universelles que partout dans le monde, on nous envie…
Elles se félicitent des initiatives allant dans cette direction: l’Euro, l’espace Schengen, Erasmus, les programmes jeunesse, l’organisation du sport…

Parce qu’elles mobilisent les citoyens, qu’elles sont pour la plupart soucieuses de l’intérêt général, les associations sont des acteurs de la cohésion sociale. Elles peuvent être des relais de premier plan au service d’une Europe solidaire que beaucoup appellent de leurs vœux.

Mais pour cela, les associations doivent être, aux côtés des entreprises et des collectivités publiques, reconnues comme des acteurs à part entière du projet européen. Elles doivent voir leur fonction identifiée, leur spécificité prise en compte avec des critères adaptés… Elles doivent pouvoir compter sur des interlocuteurs dédiés sur les territoires et être mieux intégrées à la gouvernance européenne.

Les associations sont là. Dans cette période difficile pour le projet européen, on ne peut les laisser au bord du chemin. Ce serait une faute politique majeure.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*