La laïcité, les valeurs : les propositions des candidats

La laïcité pour tous

Les associations en général, les associations de jeunesse et d’éducation populaire en particulier, sont attachées au valeurs de cohésion sociale, de bien commun et d’épanouissement individuel. Agréées pour un grand nombre d’entre elles par les services de l’Etat, les associations se réfèrent aux valeurs de la République, valorisent l’égal accès de tous aux responsabilités…
Les cinq candidats se réclament explicitement des valeurs de la République et tout particulièrement en 2017, de la laïcité.
François Fillon entend faire respecter ces principes fondamentaux, en accordant une attention plus particulière aux plus faibles, notamment les enfants.
Benoit Hamon se démarque de ses concurrents par une approche peut-être plus « ouverte » de la laïcité. Moins assimilationiste, il souhaite permettre à chacun de trouver place au sein de la communauté française, dans le respect des valeurs de la République.
– Si Marine Le Pen se réfère également aux valeurs de la République, elle souligne ici encore son attachement au principe d’autorité. Il faut « renforcer l’armement des policiers et désarmer ceux qui les contestent ». La préférence nationale, le droit du sol, l’expulsion des étrangers viennent bousculer les valeurs qui font de la France, encore aujourd’hui, une référence pour le monde entier. L’Etat d’un côté, la famille de l’autre…
Emmanuel Macron réaffirme son attachement aux valeurs de la République.
Jean-Luc Mélenchon fait de même mais en insistant sur la nécessité de réaffirmer le rôle de l’Etat garant de l’identité nationale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*