Les métiers en 2022

NegociosCet article est un extrait du rapport de France Stratégie (Rapport du groupe Prospective des métiers et qualifications) d’Avril 2015

Santé, action sociale, culturelle et sportive

Les métiers de la santé et de l’action sociale, culturelle et sportive bénéficient de perspectives d’emploi très favorables. Employant près de 2,6 millions de personnes en 2010-2012 (plus d’une personne en exercice sur dix), ces métiers gagneraient 303 000 emplois sur la période 2012-2022, selon le scénario central, soit une hausse annuelle moyenne de 1,1 %, plus élevée que dans l’ensemble des métiers. À l’exception des médecins, pour lesquels le remplacement des départs en retraite n’est pas assuré à cet horizon, toutes les familles professionnelles de la santé et du domaine social, culturel et sportif devraient progresser, notamment les infirmiers et les aides-soignants, dont les effectifs augmenteraient de près de 200 000 sur dix ans (+ 1,6 % par an). Portée par des évolutions démographiques et sociétales, la dynamique d’emploi dans ces professions devrait être soutenue quel que soit le scénario macroéconomique. Relativement moins nombreux que dans l’ensemble des métiers, les départs en fin de carrière concerneraient près de 549 000 personnes sur la période 2012-2022. Au total, selon le scénario central, plus de 850 000 postes seraient à pourvoir dans les métiers de la santé et de l’action sociale, culturelle et sportive (hors mobilité professionnelle), ce qui représenterait chaque année 3,1 % des effectifs du domaine contre 3,0 % tous métiers confondus. Cette proportion devrait culminer chez les aides-soignants et les infirmiers, soulevant la question de l’attractivité de certains services ou établissements.

Pour lire le rapport en entier cliquez ici

Voir aussi :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*