quelque part sur le site

Marine Le Pen

 

Thématique Marine Le Pen
Associations – Marine Le Pen prend le contrepied de certains autres candidats. Par deux fois dans ses 144 propositions, elle évoque le soutien aux petites  associations. Mais elle ne dit mot sur les critères de distribution des aides et sur les partenariats. Ses propos par ailleurs sur le renforcement de l’autorité de l’État donnent à penser qu’en ce domaine, on pourrait revenir au début du 20ème siècle quand la République avait ses bonnes têtes.
Bénévoles -Marine Le Pen ne dit rien à propos des bénévoles, sauf à proposer la restauration du service militaire qui est une forme de bénévolat « obligatoire ».
Education non scolaire – Marine Le Pen affirme le rôle fondamental des savoirs fondamentaux. Elle met  l’accent sur l’apprentissage de la discipline, restaure l’autorité du maître,  réintroduit l’uniforme dans les écoles.  Elle ne parle pas de l’éducation non scolaire.
Laïcité – Si Marine Le Pen se réfère aux valeurs de la République, elle souligne ici encore son attachement au principe d’autorité. Il faut « renforcer l’armement des policiers et désarmer ceux qui les contestent ». La préférence nationale, le droit du sol, l’expulsion des étrangers viennent bousculer les valeurs qui font de la France, encore aujourd’hui, une référence pour le monde entier. L’État d’un côté, la famille de l’autre…
Corps intermédiaires – Marine Le Pen propose un rétropédalage généralisé. Adieu la loi NOTRe et la  réorganisation des territoires. Revenons aux communes, aux départements. Il faut favoriser les petites associations, les élus de proximité, dont elle propose en même temps de réduire les indemnités. Le référendum suffit pour consulter le citoyen, le service militaire pour assurer la cohésion sociale… Le pouvoir central a besoin d’interlocuteurs  affaiblis…on revient aux débuts de la IIIème République.
Europe -Marine Le Pen ici aussi prend le contrepied des autres candidats et propose sans ambages un retour en arrière. La France sortira de l’Union européenne.
Innovation numérique – Marine Le Pen ne fait qu’une proposition en ce domaine : la création d’une plateforme numérique pour développer le mécénat populaire au service du numérique. Le politique se désengage et laisse la main au peuple.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*