Jean-Luc Mélenchon

Thématique Jean-Luc Mélenchon
Associations – Jean-Luc Mélenchon s’inscrit pour sa part dans les pas du compromis élaboré par le Conseil National de la Résistance et le nouveau Gouvernement au sortir de la dernière guerre. Les mouvements  associatifs et les acteurs de l’économie sociale restent des partenaires  privilégiés. Lui non plus ne dit mot à propos  des centaines de milliers d’associations situées en dehors des réseaux historiques.
Bénévoles – Jean-Luc Mélenchon  n’évoque pas la question des bénévoles. Il maintient le service civique et propose un service militaire. Cet engagement civique ou militaire serait obligatoire.
Education non scolaire – Jean-Luc Mélenchon  fait des propositions plutôt contrastées. il est celui qui donne le plus de poids aux pratiques culturelles. Il prend en considération le temps et les inégalités des citoyens devant les temps de vie. Il propose en ce sens de donner un nouvel élan aux travaux sur  l’articulation des temps sociaux, il prévoit de créer des bureaux des temps…Mais dans le même  temps, plus surprenant, il propose la suppression de la réforme des rythmes scolaires.
Laïcité – Jean-Luc Mélenchon insiste sur la nécessité de réaffirmer le rôle de l’État garant de l’identité nationale.
Corps intermédiaires – Jean-Luc Mélenchon souligne le rôle important des corps intermédiaires, mais ne dit rien de leur réorganisation. Il favorise le recours au référendum. Il propose également au plan institutionnel le retrait de la loi NOTRE. La commune reste  l’élément de références.
Europe – Si Jean-Luc Mélenchon déclare être attaché à l’Union européenne, dont il propose une réforme en profondeur, il n’hésitera cependant pas à la quitter en cas d’échec. Et là aussi il s’appuiera  sur le  référendum.
Innovation Numérique – Jean-Luc Mélenchon propose de garantir l’accès au numérique  sur tous les territoires, pour tous les citoyens. Sur les territoires, s’il propose de mettre fin à la loi NOTRE, il envisage  cependant de conduire une démarche de réorganisation des  territoires en tenant compte de la diversité des temps de vie. Il reprend à son compte l’idée des bureaux de temps chargés au niveau local de veiller à une meilleure articulation des temps de vie. Pour autant, il abandonne une réforme qui s’inscrivait dans cette perspective, la réforme des rythmes scolaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*