Territoires en mutation

– Au fil de nos rencontres avec les associations, le manque de bénévoles revient comme un leitmotiv. Pourtant, l’INSEE régulièrement publie des chiffres contraires. Il y aurait plus de 14 millions de bénévoles en France soit près de 25% de la population. Où sont-ils?
– Les subventions pendant longtemps, ont été la principale source de financement des associations d’intérêt général. Elles baissent d’année en année. On invite les associations à se tourner vers le don et le mécénat; la fiscalité favorise cette pratique. Mais comment fait-on quand on est une petite association loin de tout, quand la cause que l’on sert ne parle pas aux médias?…
– Le numérique serait la solution à tous nos problèmes. Les outils de communication, les réseaux sociaux sont mis à toutes les sauces, mais qu’en est-il de la conservation de nos données? Comment partager des informations quand elles n’ont plus de réalité matérielle, comment donner à voir nos pratiques?…comment accompagner les associations, les personnels professionnels et bénévoles dans cette démarche?…
– Les usagers, les bénévoles, ont des pratiques, des attentes, des disponibilités de plus en plus aléatoires et individualisées. Comment faire ensemble quand on n’est jamais là? Comment répondre à la diversité des pratiques?…
Les associations ne sont pas les seules à vivre cette situation. Les entreprises, les collectivités sont confrontées aux mêmes mutations. Comment font-elles? Bénéficient-elles de soutiens spécifiques? Peut-on dégager, mettre en place des synergies? Comment cela se passe-t-il ailleurs en Europe?… Nos invités tenteront de répondre à toutes ces questions et à bien d’autres encore.

Inscrivez-vous :
http://bit.ly/ATN-rdv-Deauville
Découvrez le programme:
http://bit.ly/ATN-programme-Deauville

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*