Synthèse des travaux de l’observatoire des métiers concernant les métiers de l’animation

16-09-27-synthese

Étude réalisée par le cabinet Ithaque par Rémi Debeauvais Thomas Lauwers de l’observatoire des métiers le 29 Juin 2010

dix ans de réalisation d’études dans le cadre de l’observatoire prospectif des métiers de l’animation, une démarche de synthèse est entamée afin de valoriser les connaissances produites et de dresser un état de lieux de la contribution de l’observatoire au fonctionnement de la branche animation. Le choix a été fait de réaliser cette synthèse uniquement à partir des travaux réalisés dans le cadre de l’Observatoire.

Ce travail de capitalisation de connaissances visait à :

  • établir une synthèse des travaux réalisés dans le cadre de l’observatoire afin d’en pointer les enseignements principaux de ces dix dernières années, mais également d’en souligner les zones jusqu’ici non abordées ;
  • interroger l’utilité sociale de l’observatoire et des études produites dans le cadre du fonctionnement de la branche animation.

La synthèse permettra ainsi :

  • de juger en quoi ces études ont permis à la CPNEF animation de répondre à ses missions d’analyse des évolutions et transformations des métiers de la branche,
  • d’accompagner l’observatoire des métiers de l’animation dans la définition d’axes de questionnements et d’études à développer pour les années à venir.

La démarche de synthèse entreprise se centrera sur deux aspects fondamentaux pour la branche animation :

  • l’importance de la description statistique de la branche et des entreprises qui la composent, ainsi que la nécessité d’émettre des typologies des métiers et des activités de l’animation ;
  • les évolutions induites par la professionnalisation à laquelle est confrontée la branche animation, thématique qui apparaît comme le fil conducteur qui a accompagné la mise en place de la branche et de l’observatoire.

Dans le processus de structuration de la branche professionnelle de l’animation, le Contrat d’Etudes Prospectives, signé en 1999, a permis d’entamer une démarche de production de connaissances approfondies sur la branche professionnelle.

Le CEP animation pointait le rôle que devait investir la CPNEF en termes d’évolution du dispositif de formation, d’amélioration de la gestion des compétences et de mise en place d’outils de suivi.

Ces travaux du CEP mettaient également en avant des aspects importants à prendre en compte dans le cadre du développement d’un travail d’observation de la branche :

  • la branche animation se compose majoritairement de petites et très petites entreprises qui se situent à la limite de l’emploi avec un nombre important d’entrées/sorties dans la branche professionnelle ;
  • les salariés de ce secteur relèvent d’une très grande diversité de statuts d’emploi et le secteur de l’animation se trouve travailler par une forte spécificité des ratios CDD/CDI et temps plein/temps partiel…

Ces deux aspects illustrent les difficultés à appréhender statistiquement le secteur de l’animation.

Pour voir l’article complet cliquez ici

Voir aussi :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*