quelque part sur le site

7 Mai 2017, Un nouveau départ?

Prendre l'avenir en mail


Si l’élection d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République ne garantit pas l’avenir des associations, elle ouvrira cependant, le champ des possibles.

Nombreuses sont les questions posées à la plupart des associations :
– ressources humaines : comment renouveler le bénévolat, favoriser l’engagement des jeunes, concilier les temps de l’engagement de la vie familiale et de la vie professionnelle, donner envie aux jeunes de s’engager..?
– financements : comment concilier subventions, dons, mécénats, comment permettre à toutes les associations d’intérêt général d’accéder aux financements,  comment acheminer ces financements sur tous les territoires, dans les villes et les campagnes..?
– administration: comment réussir la conversion numérique, comment donner l’accès aux outils de communication, comment maîtriser la conservation et l’exploitation des données..?
– fonctionnement des associations : comment mieux prendre en compte la diversification des modes de vie, des besoins des citoyens, des bénévoles..?

À plusieurs reprises, Emmanuel Macron a souligné sa volonté de s’appuyer sur les forces vives des territoires pour trouver les solutions les plus appropriées. L’élection présidentielle ne sera pas tant l’aboutissement d’un processus que le commencement d’une nouvelle mobilisation.

Dans la France décentralisée, Le Président de la République n’a pas tous les pouvoirs, loin de là. Dans bien des domaines, les compétences relèvent des collectivités territoriales. Les régions et les nouvelles intercommunalités exercent des responsabilités importantes en matière de développement, tandis que les communes et les départements sont au premier rang en matière de cohésion sociale. C’est donc à tous les niveaux que les associations devront intervenir pour à la fois être entendues et mieux prendre en considération les attentes et besoins des territoires. « La victoire est en nous » disait le slogan en 1998, quand la France est devenue championne du monde.

Sans attendre et dans cette perspective, nous vous donnons rendez-vous le Lundi 29 mai prochain à Deauville sur le thème: » les associations un atout pour le développement et l’attractivité des territoires ».

Télécharger au format PDF: 17.04.28.un nouveau depart

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*