quelque part sur le site

12 novembre, les bénévoles en Europe.

regards croisés franco néerlandais

La plupart des dirigeants associatifs témoignent de leurs difficultés à trouver des responsables bénévoles, de la fragilité de la situation économique de leur association, du manque de reconnaissance de leur engagement… L’Europe est souvent présentée comme la cause de cette situation précaire. Elle ne verrait le monde qu’aux travers le prisme des entreprises…

Pourtant, l’article 3 du traité de l’Union européenne décrit l’Union comme une économie sociale de marché, soulignant l’interdépendance entre les questions économiques et sociales. Qu’en est-il réellement ? Que doivent penser les associations d’un éventuel renforcement du projet européen ?

Le mieux, est d’aller voir ailleurs ce qu’il en est réellement. C’est ce que nous ferons:
le Mardi 12 Novembre de 14h à 17h.
En partenariat avec le Mouvement européen, avec le soutien de la Métropole rouennaise, nous nous intéresserons plus particulièrement à la situation néerlandaise.

On présente souvent les Pays-Bas comme une économie très libérale, où les entreprises seraient reines… Et pourtant, c’est un pays où l’engagement bénévole est partout présent, où beaucoup d’actifs sont engagés dans la vie sociale, où des pans entiers de la société sont pris en charge par des bénévoles. Les Pays-Bas sont un pays décentralisé depuis toujours, où les formes de gouvernance font la part belle aux engagements citoyens.

Nous accueillerons pour cette occasion,
Pim De Roos, un néerlandais établi en France.
 Pour vous inscrire: https://assonormandie.net/calendrier-inscription/

Pim est un spécialiste du développement et de l’animation des territoires. Il a de multiples engagements associatifs en France, il est administrateur de l’association des auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes pour l’Animation et le Développement des Territoires en Europe (IHEDATE).

Pim portera un regard croisé sur les pratiques associatives franco-néerlandaises.
Son approche sera complétée par des témoignages de responsables du Mouvement européen qui pourront faire le lien avec d’autres pays en Europe.

Peut-être pourrions-nous reprendre à notre compte certaines pratiques et propositions ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*